/content/sps/fr/fr/search-results.html
sps-ppr-payment-smart-pay-3
sps-ppr-payment-smart-pay-3

Smart Pay

Des paiements mobiles sans contact pour vos travailleurs de première ligne

Chaque employé devient un point de vente mobile

Smart Pay est un logiciel sous licence, pré-approuvé par les principales marques de cartes de crédit, qui fonctionne sur des appareils commerciaux prêts à l’emploi (COTS) tels que le CT30 XP d’Honeywell, le ScanPal EDA52 et d’autres terminaux à écran tactile.

Smart Pay permet à la plupart des terminaux mobiles Android d’Honeywell de devenir des points de vente sécurisés et sans contact, permettant à chaque employé équipé de fournir un niveau de service supplémentaire aux consommateurs des biens et services du commerçant, augmentant ainsi les opportunités d’augmenter le chiffre d’affaires et la fidélisation des clients.

Smart Pay exploite les logiciels de point de vente, les systèmes de paiement, les systèmes de traitement et les systèmes bancaires existants des commerçants. Il n’est pas destiné à remplacer les systèmes de paiement existants, mais plutôt à permettre aux appareils mobiles Honeywell de s’intégrer dans les solutions de paiement existantes, permettant potentiellement à chaque employé disposant d’un terminal mobile de devenir un point de vente mobile.

COMPATIBILITÉ

Smart Pay s’intègre aux solutions de paiement existantes

  • Possibilité d’intégration aux systèmes existants à l’aide de SDK et d’API analogues
  • Conçu pour fonctionner avec une variété d’appareils à écran tactile Honeywell, y compris les modèles CT30 XP, CT45, CT40, CT60, EDA52 et EDA5S
  • Pré-approuvé par les marques de cartes Mastercard, Visa, American Express et Diner’s Club/Discover
  • Compatible avec les partenaires bancaires, de point de vente et acquéreurs/processeurs existants de la plupart des commerçants

SÉCURITÉ

Smart Pay est conçu pour être conforme à la prochaine norme PCI MPOC (Mobile Payment on COTS).

  • Le brouillage du code est une « méthode de renforcement du code » qui protège les applications en rendant difficile, voire impossible, pour des acteurs malveillants de contourner la sécurité logicielle en procédant à l’ingénierie inverse du code.
  • La cryptographie en boîte blanche combine le chiffrement et le brouillage pour intégrer des clés secrètes dans le code de l’application.
  • L’attestation et la surveillance sécurisées sont des technologies anti-manipulation qui surveillent les appareils, les systèmes d’exploitation et les logiciels de paiement pour détecter les manipulations et désactivent le traitement des paiements si des manipulations sont découvertes. Elles s’appuient sur un client de surveillance intégré à l’appareil et un serveur « Sam » externe pour surveiller et générer des rapports sur l’intégrité des logiciels exécutés sur le terminal mobile.